Ovi -
we cover every issue
newsletterNewsletter
subscribeSubscribe
contactContact
searchSearch
Poverty - Homeless  
Ovi Bookshop - Free Ebook
Join Ovi in Facebook
Ovi Language
Ovi on Facebook
WordsPlease - Inspiring the young to learn
Tony Zuvela - Cartoons, Illustrations
Stop human trafficking
 
BBC News :   - 
iBite :   - 
GermanGreekEnglishSpanishFinnishFrenchItalianPortugueseSwedish
Medias et politique en France: la loi du silence Medias et politique en France: la loi du silence
by Newropeans-Magazine
2007-11-30 09:47:28
Print - Comment - Send to a Friend - More from this Author
DeliciousRedditFacebookDigg! StumbleUpon

Je me souviens combien les médias français s'étaient pris un plaisir de dénigrer Angela Merkel quand à peine nommée Chancelière d'Allemagne elle s'était empressée d'aller serrer les mains de George Bush. Les Français avaient alors crié à la trahison, au retour de l'Allemagne vers un pro-américanisme qui n'était pas de bon ton en France, à la crainte de voir une Allemagne se redresser toute seule économiquement, industriellement, financièrement, abandonnant les Français toujours avides des meilleurs postes à leur triste sort.

Il est vrai qu'à l'époque EADS était en crise (déjà), que Deutsche Börse dans le cadre d'une éventuelle fusion avec Euronext, refusait d'assigner le siège de Président à la France (depuis avalé à la sauce américaine), que les vols secrets de la CIA, Guantanamo, sans parler d'Abu Ghraïb, faisaient encore la Une des journaux, et que nos médias militaient encore pour que les Américains quittent l'Irak.

Je me souviens aussi combien ces mêmes médias avaient doucement ricané quand Angela Merkel était allée serrer la main Poutine, tout en lui rappelant dans son discours officiel, assise dans ce petit salon du Kremlin, que le monde, et l'Europe surtout, s'inquiétaient de le voir ne pas respecter les droits de l'homme. Il est vrai qu'à l'époque, le gazoduc germano-soviétique faisait couler de l'encre, à la suite du pacte Schroeder/Poutine, que Poutine venait coup sur coup de faire assassiner Anna Politkovskaïa et Alexandre Litvinenko, qu'il menaçait la liberté des ONG essentiellement d'obédience américaine ou allemande, et même si à l'époque on ne savait pas encore qu'il tenterait de se garder le pouvoir, le doute s'était déjà fortement insinué dans les esprits médiatiques: l'aubaine d'un dictateur de plus...

Enfin, ne parlons pas de la façon dont a été traitée par la même presse la visite d'Angela Merkel en Chine, et le pactole de tous les contrats mirobolants remportés par les troupes allemandes. Les médias n'ont pas manqué de s'y référer à ces comptes là... Et là-bas aussi Angela Merkel s'est voulue championne du franc-parler, rappelant aux bons dirigeants les principes fondamentaux des droits de l'Homme.

Aujourd'hui encore Angela Merkel entame son crédo sur les droits de l'Homme partout où elle passe et où il lui semble nécessaire d'agrémenter ces contrats qu'elle empoche de quelques sermons qui la disculpent sans doute de ses propres remords. N'oublions pas qu'elle a été fille de pasteur.

Causez toujours” doivent penser les dirigeants chinois, russes, et même George Bush.

Une erreur que n'aura donc pas refaite Nicolas Sarkozy qui aura cependant refait pas à pas le même parcours que la chancelière allemande: Bush, Russie, Chine... Mais lui ne s'encombre pas de jolis sermons, car lui n'a aucun remords, car lui, il arpente les salons feutrés des présidences avec l'arrogance d'un agent d'assurance...

Et c'est sans doute parce qu'il ne cause pas que les médias français se taisent ...

Marianne Ranke-Cormier
Paris-Arriach (France-Autriche)


   
Print - Comment - Send to a Friend - More from this Author

Comments(0)
Get it off your chest
Name:
Comment:
 (comments policy)

© Copyright CHAMELEON PROJECT Tmi 2005-2008  -  Sitemap  -  Add to favourites  -  Link to Ovi
Privacy Policy  -  Contact  -  RSS Feeds  -  Search  -  Submissions  -  Subscribe  -  About Ovi