Ovi -
we cover every issue
newsletterNewsletter
subscribeSubscribe
contactContact
searchSearch
Poverty - Homeless  
Ovi Bookshop - Free Ebook
Stop human trafficking
Ovi Language
Ovi on Facebook
WordsPlease - Inspiring the young to learn
Tony Zuvela - Cartoons, Illustrations
International Red Cross and Red Crescent Movement
 
BBC News :   - 
iBite :   - 
GermanGreekEnglishSpanishFinnishFrenchItalianPortugueseSwedish
TCE: Angela Merkel TCE: Angela Merkel
by Europe & Us
2007-01-26 11:30:27
Print - Comment - Send to a Friend - More from this Author
DeliciousRedditFacebookDigg! StumbleUpon

(Avec Henri Malosse) Le traité constitutionnel est ratifié maintenant par 18 pays sur 27 : C'est à dire les 2/3 des pays membres. Autant dire une large majorité de la population de l'Union européenne. C'est une réalité que ni les Français, ni les Néerlandais ne peuvent ignorer. 2/3, c'était le cap fixé par le Conseil européen pour que le Conseil prenne une décision.

europeusLe 25 mars prochain, l'Union européenne fêtera les 50 ans du traité de Rome. Ce sera une excellente occasion de rappeler le chemin parcouru et ce qui reste à faire. Sans plus de cohésion, sans une réforme institutionnelle indispensable pour que l'UE puisse à nouveau fonctionner, sans fonder les politiques à venir sur des droits pour les citoyens européens, le risque est bien là que l'Union gâche son anniversaire et commence à se disloquer.

La présidentielle française approche et l'Europe doit être remise au centre du débat : La France porte une lourde responsabilité dans le blocage actuel. Les candidats doivent prendre position clairement. Angela Merkel, en ayant rouvert le dossier du TCE, le 17 janvier devant le Parlement européen de Strasbourg, les y pousse à juste titre. Mais la chancelière allemande le sait bien : ce n'est pas avec des débats juridiques ou institutionnels qu'on intéressera les citoyens européens.

La Déclaration qu'elle proposera à ses collègues le 25 mars prochain à Berlin devrait ouvrir des perspectives pour une nouvelle vision de l'avenir de l'Europe : De nouvelles politiques communes là où on voit bien que le niveau national n'est plus le bon : énergie, environnement et lutte contre le changement climatique, politique et commerce extérieur, émigration, défense et lutte contre la criminalité ; Une Union européenne qui favorise la compétition entre entreprises mais pas entre États : le dumping fiscal ou social doit y être proscrit au profit de la solidarité économique et de la cohésion sociale ; Moins de réglementations européennes qui interfèrent dans la vie des gens mais des projets, des programmes et des statuts européens qui, au contraire, brisent les cloisonnements, favorisent la circulation des personnes et des idées, et donnent à l'Union un véritable visage humain.

Et ainsi le Traité constitutionnel prendra tout son sens : au service d'une nouvelle ambition pour l'Europe, avec au cœur, le citoyen européen.

Chantal Cutajar est présidente de l’Association le Droit pour la Justice / Henri Malosse est président de la section Emploi, affaires sociales et Citoyenneté du Comité Économique et Social Européen (CESE)

(Taken from
www.europeus.org)


   
Print - Comment - Send to a Friend - More from this Author

Comments(0)
Get it off your chest
Name:
Comment:
 (comments policy)

© Copyright CHAMELEON PROJECT Tmi 2005-2008  -  Sitemap  -  Add to favourites  -  Link to Ovi
Privacy Policy  -  Contact  -  RSS Feeds  -  Search  -  Submissions  -  Subscribe  -  About Ovi